Tu es sur le point de découvrir 4 ingrédients pour former des disciples solidement ancrés !

Si tu ressens une certaine pression à la lecture des deux précédents articles sur la série “Comment fait-on des disciples ?”, c’est normal ! La pression devant un champ de mission si vaste, ça peut facilement donner le vertige, je te l’accorde !

Rassure-toi, tu n’es pas seul dans cette aventure :

  1. Jésus est avec nous, et comme c’est Lui qui nous a mandatés, tu penses bien qu’Il nous a aussi équipés pour être de bons ouvriers !
  2. Il y a l’église, ta communauté locale, pour pouvoir te former.
  3. Mais aussi des outils que je m’engage à te montrer, semaine après semaine, pour t’aider à progresser dans ta mission.

Disons que tu as amené des gens à connaître Jésus-Christ, après leur avoir partagé ta foi (phase évangélisation). Tu es si fier de tes premiers disciples que tu vois grandir dans leur foi en s’accrochant toujours plus à Dieu pour leur vie de tous les jours (phase enracinement).

 

La question désormais est la suivante : Comment faire pour les amener à aller plus loin, en devenant à leur tour des Multiplicateurs de Disciples ?

 

Peut-être que par rapport à l’article précédent, tu te dis que ton église est très impliquée dans l’évangélisation, mais elle n’est pas encore préparée pour former de futurs multiplicateurs de disciples !

Du coup, face à ce dilemme, tu ne sais pas vraiment par quel bout commencer.

Bien sûr, on n’est pas là pour montrer du doigt ce qui ne se fait pas, mais plutôt pour t’empêcher de paniquer. Il y a toujours une solution ! En fait, c’est parce que je me suis moi-même posé les mêmes questions, que cette série est née.

 

Grosse découverte

Alors que je suis en train de suivre une formation pour apprendre à former des disciples et leur apprendre à se reproduire, j’ai fait la découverte d’une plateforme de ressources incroyablement riche, consacrée à la formation de disciples et, plus particulièrement, aux mouvements de multiplication de disciples (MMD) : www.disciples.fr.

Pour que cette multiplication de disciples s’opère, il est indispensable qu’un écosystème soit développé au sein de l’église locale afin de favoriser la croissance de disciples-missionnaires.

C’est quoi un Mouvement de Multiplication de Disciples ?

Raphaël Anzenberger a accompagné l’organisation France Evangélisation pour développer un Mouvement de Multiplication de Disciples (MMD) pour te montrer que ton souhait de faire des disciples est complètement réalisable.

Je te parlais d’écosystème lié à l’église locale dans mon précédent article. Voyons de manière encore plus précise ce que cet écosystème transparaît au travers de la vidéo “écosystème de MMD”. Il s’agit tout simplement d’un système formé par un groupe de disciples et son environnement pour te permettre de développer de nouveaux disciples qui formeront à leur tour d’autres disciples.

Cette interaction a lieu au travers de 4 axes :

  • Accompagnement spirituel
  • Redevabilité
  • Communion fraternelle
  • Culte

Je développerais ces 4 axes, à l’aide d’outils sélectionnés pour toi dans de futurs articles, de façon à ce que cette série soit encore plus pratique pour toi.

 

Bon ok, ça a l’air compliqué, dit comme ça ! Mais tu verras, encore une fois, que ce n’est pas une méthode de plus, c’est plutôt une culture d’église dans laquelle tu es appelé à plonger ainsi que tous les autres chrétiens : celle que Jésus a lancée il y a plus de 2000 ans dans Matthieu 28.18-20.

Jésus a enseigné Ses disciples, qui ont ensuite, à leur tour, transmis le message de Jésus à d’autres, pour faire d’autres disciples. Ce modèle s’étend encore aujourd’hui. Un modèle que l’on peut tous appliquer. Il n’est pas réservé à une élite, comme les pasteurs ou les évangélistes expérimentés. Non, chacun de nous peut l’appliquer et voir de bons fruits.

Ah ! Ouf ! La pression retombe déjà, à ce que je vois !

 

Qu’est-ce que ça m’apprend :

  1. Je suis réellement un disciple lorsque je transmets ce que j’ai appris
  2. Cela ne dépend ni de mon niveau de connaissances ni de ma maturité spirituelle (6 mois, 2 ans ou 15-25 ans de conversion)
  3. Le but est de transmettre ce que j’ai appris. Du coup, ce processus se vit tout au long de ma vie, puisqu’à force d’apprendre, je peux retransmettre.

Je te propose de découvrir une série de vidéos pour développer ton savoir faire en matière de disciple-missionnaire, dans ta vie de tous les jours, tout en étant associé à ton église locale.

“Je deviens disciple à partir du moment où je transmets ce que j’ai reçu”. (Raphaël Anzenberger)

 

Prêt pour aller plus en profondeur dans cette séquence de 4 étapes qui peut t’aider à porter beaucoup de fruits ? On commence par le premier ingrédient dans le prochain article ! 

 

Et si en attendant, tu prenais le temps de découvrir l’application yesHEis qui te propose des vidéos à partager à tes amis non-chrétiens pour leur partager ta foi ? Tu trouveras aussi des astuces pour t’aider dans l’évangélisation.

Je te retrouve dans mon prochain article. Et comme d’habitude, si cet article t’a plu, n’hésite pas à la partager en cliquant sur le bouton « Partager » ci-dessous (ou au début de l’article). Merci !

Bastien Cuenot.